Vous trouvez compliqué d’atteindre la barre des cinq fruits et légumes par jour ? Les dernières préconisations émises par les chercheurs en santé publique de l’Imperial College de Londres ne vont pas réjouir les plus récalcitrants. Il faudrait élever notre ration à dix fruits et légumes par jour pour réduire les risques de maladie cardiaque, d’accident cérébral et de cancer.

Manger deux fois plus de fruits et légumes que la ration actuellement recommandée pour une journée pourrait permettre d’éviter plus de 7,8 millions de décès prématurés chaque année dans le monde. C’est ce qu’avance Dagfinn Aune, la principale auteure d’une recherche en santé publique de l’Imperial College de Londres.

« Nous voulions étudier combien de fruits et de légumes nous devons manger pour obtenir un maximum de protection contre les maladies et la mort prématurée. Nos résultats suggèrent que manger cinq portions de fruits et légumes c’est bien, mais que dix par jour c’est encore mieux », a-t-elle affirmé.

Les risques d’AVC réduits de 33 %

Manger jusqu’à 800 grammes de fruits et légumes, l’équivalent de dix portions, soit le double de la quantité recommandée en France, réduirait en effet les risques de maladies cardiaques de 24 % et les risques d’AVC (accident vasculaire cérébral) de 33 %.

Le Dr Jean-Michel Cohen, nutritionniste à Paris, précise que c’est l’apport des fibres qui est essentiel à notre corps. Donc, « plus on mange de fruits et de légumes, plus notre corps est alimenté en antioxydants, que l’on retrouve dans les vitamines, ainsi qu’en fibres et en minéraux essentiels, qui préviennent les maladies cardiovasculaires », indique le spécialiste.

L’étude préconise aussi d’inclure davantage, dans notre alimentation, les légumes verts comme les épinards, la laitue et la chicorée, les légumes crucifères comme le brocoli, le chou et le chou-fleur, qui préviennent les risques de onze cancers différents.

« Nous venons de découvrir une nouvelle propriété importante des fruits et des légumes. Pour certains d’entre eux et en particulier les légumes verts, ils contiennent des fibres solubles qui forment une espèce de gel ayant un pouvoir absorbant sur les métaux lourds et toutes les substances polluantes », spécifie Jean-Michel Cohen qui propose également de consommer dans un autre registre les légumes jaunes et orange comme les poivrons et les carottes.

Préconisez les veloutés

« Comme on le sait aujourd’hui, 25 à 30 % des cancers sont d’origine environnementale, on se dit que forcer sur la consommation de ce type de produits permet d’atténuer l’absorption de perturbateurs endocriniens », précise-t-il ensuite.En manger deux fois plus réduirait les risques de maladies cardiovasculaires de 28 %, ainsi que l’ensemble des cancers de 13 % selon l’étude.

Pour ceux qui seraient tentés par l’expérience, Jean-Michel Cohen recommande « les veloutés qui préservent et concentrent les fibres et permettent de mélanger plusieurs aliments pour mieux apprécier son plat ».

Consommer 800 grammes de fruits et légumes tous les jours, cela peut paraître beaucoup et en rebuter quelques-uns. Les spécialistes mentionnent néanmoins que manger entre deux et trois légumes reste tout de même positif pour la santé. Jean-Michel Cohen acquiesce. « Il faut être conscient de la réalité, manger dix légumes et fruits par jour c’est beaucoup. Les études montrent que les végétariens, qui sont censés consommer plus de fruits et légumes, n’ont pas forcément une meilleure espérance de vie que les autres. » Selon, le nutritionniste il s’agirait d’abord de faire attention à son mode de vie en pratiquant aussi une activité physique.