Jus de grenade, pourquoi l’extracteur Angel 7500 autoreverse est-il incontournable?

L’extracteur Angel 7500 autoreverse est le seul à venir à bout de la peau de grenade et à en extraire les molécules médicamenteuses. Aucune presse ou extracteur mono vis ne peuvent produire ce résultat, qui se caractérise par un gout sucré-amer.

L’écorce et partie jaune de la grenade –appelée péricarde- est particulièrement difficile à se soumettre à une extraction, or elle est riche en ellagitine, ce qui se traduit par un goût astringent et amer. Ce critère fait la différence comparé à un jus commercial sucré.

L’ellagitine contenue dans la peau de grenade peut être transformée par la flore intestinale en urolithine A. Celle-ci est la seule capable de remettre en état le processus de recyclage des mitochondries  (cellules)

Ces urolithines ont la capacité rare de traverser la barrière hémato-encéphalique (barrière sang-cerveau). Une fois dans le cerveau, elles vont limiter la formation de plaques bêta-amyloïdes, celles-là même qui sont impliquées dans la maladie d’Alzheimer. Ce phénomène a été observé in vitro, c’est-à-dire en éprouvette.
(Étude parue dans la revue ACS Chemical Neuroscience en 2015)

En protégeant les neurones, il a un effet anti-maladie d’Alzheimer.

En outre, les graines de grenade sont une source importante de lipides, car les pépins ont une teneur en acides gras qui oscille entre 12 et 20 % de leur poids total (poids sec).

Le profil des acides gras se caractérise par une teneur élevée en acides gras insaturés, notamment acide linoléique, punique, oléique, stéarique et palmitique.

Le bac à jus de l’Angel reste gras après avoir extrait le jus de grenade. Le broyage fin des pépins libère une partie de l’huile.
Cela n’arrive pas avec les autres procédés d’extraction comme les presses ou les extracteurs en plastique.

Mais ce n’est pas tout :
Le jus de grenade réduit aussi votre risque de mourir de crise cardiaque ou d’AVC. En protégeant les cellules endothéliales des artères, il protège contre les maladies cardiovasculaires. Une étude clinique a montré une diminution des lésions d’athérosclérose chez des personnes ayant bu du jus de grenade. Il a été montré aussi que leur sang circulait mieux dans les artères.

Le jus de grenade fait même baisser l’inflammation des articulations : selon une étude parue dans la revue Nutrition en 2008, les tanins hydrolysables présents dans le jus de grenade suppriment l’inflammation et les atteintes aux articulations dans la polyarthrite rhumatoïde, une grave maladie qui attaque le cartilage et qui peut se déclencher dès la jeunesse.

Le jus de grenade aurait aussi un effet anti-cancéreux sur 50% de la population, notamment sur la prostate et le sein, pour les mêmes raisons que celles invoquées ci-dessus.

Préparation:

Enlevez un chapeau à la grenade; incisez la peau en suivant les quartiers, ouvrez-les manuellement. Triez les arilles pour obtenir un jus sucré. Ne pas trier pour obtenir un jus sucré-amer chargé en ellagitine.

Production :

Pour garder leurs performances aux jus, la pasteurisation n’est pas le meilleur moyen de conservation. Les jus commerciaux sucrés ne vous garantissent pas la teneur en ellagitine (absence d'amertume).
Il est donc recommandé de faire vos propres jus; de les consommer crus, frais.
Les arilles de grenade et la peau doivent être passées simultanément pour faciliter l’extraction.
La pression sur le poussoir devra être modérée pour laisser le temps nécessaire au broyeur de mastiquer la peau.

Consommation :

Un jus de grenade sucré-amer peut provoquer une purge intestinale si vous en abusez, commencez par en boire un verre tous les matins ou étalez l'absorption tout au long de la journée.

Enjoy !